Le voyage du Mataroa, constitue sans conteste l’un des événements les plus marquants de l’histoire franco-grecque de l’après-guerre. Navire militaire affrété par l’Institut français d’Athènes en décembre 1945, le Mataroa a en effet permis, à l’initiative du directeur de l’Institut français d’Athènes, Octave Merlier, assisté par Roger Milliex, à près de cent cinquante jeunes grecs de quitter la Grèce pour rejoindre Paris. Quittant un pays en ruine, profondément affaibli par la guerre et au seuil de la guerre civile, ceux-ci ont ainsi pu être accueillis en France et, grâce à des bourses accordées par la France, y mener leurs études et carrière dans des domaines aussi variés que la philosophie, la sculpture, l’architecture, la musique, etc.

L’intérêt de ce documentaire est d’offrir, en s’appuyant sur des témoignages, sources et archives inédites, un premier travail historique et scientifique sur la portée et l’impact de cet événement sur le plan des transferts et sa signification pour les relations franco-grecques de l’après-guerre.