Le 9 février, jour de commémoration de la mort du poète national DIONYSIOS SOLOMOS, a été institué Journée mondiale de la langue grecque, conformément à la décision conjointe n ° 17889 des ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de l’Éducation, de la Recherche et des Religions (Journal officiel B ‘ 1384/24/04 / 2017).

«L’objectif de cette journée mondiale est de mettre en évidence le rôle fondamental que la langue grecque a joué au cours des siècles, contribuant de manière substantielle à la consolidation de la culture européenne et mondiale. La langue grecque depuis l’Antiquité a eu la chance de devenir un véhicule pour la formation et la transmission d’importantes théories scientifiques, pensées philosophiques et textes littéraires. Les textes les plus importants du christianisme ont été écrits en grec pour être diffusés plus tard dans le monde entier. Au fil des siècles, sa contribution a été décisive en tant que moyen de thésaurisation et de diffusion de la culture grecque et elle survit à ce jour, dans sa dernière version, comme l’une des langues vivantes les plus anciennes au monde », indique une circulaire du ministère de l’Éducation.

blog mi figure mi raisin

Selon la décision ministérielle, le ministère des Affaires étrangères assurera la reconnaissance de la Journée mondiale de la langue grecque par des organisations internationales, telles que l’ONU et l’UNESCO.

La Journée mondiale de la langue grecque comprend des événements dans tous les établissements d’enseignement de Grèce, mais également dans les établissements d’enseignement à l’étranger, qui organisent des cours pour apprendre la langue grecque ou des études grecques.

 

10 % du français d’origine grecque et 5 millions de mots grecs utilisés dans le monde entier. Vous parlez grec sans le savoir !

Mots d’origine grecque

«Tout ce que les hommes ont dit de mieux a été dit en grec», a écrit Marguerite Yourcenar. Il est vrai qu’il suffit de lire les textes de Platon, Aristophane, Eschyle, Euripide, Sophocle ou bien encore Homère pour prendre conscience de la clarté et de la précision de leurs mots.

Aujourd’hui encore, la langue française garde des stigmates de cette rigoureuse justesse. Saviez-vous par exemple que le terme «anodin» signifie littéralement «qui calme la douleur»? que le «basilic» vient de basilikon, «plante royale»? ou bien que le «cactus» est issu de kaktos, c’est-à-dire «artichaut épineux»?

On ne s’en doute pas, mais les dictionnaires regorgent de mots aux origines fascinantes. Reconnaîtrez-vous celles, grecques, qui composent notre langue?

  • Certaines lettres grecques ressemblent à celles de l’alphabet latin (et donc français). D’autres, différentes, ont été transposées : φ : ph, υ : y, θ : th, χ : ch.

> Si dans aphone ou téléphone on reconnait le radical grec phonè (le son, la voix), on sait que le mot s’écrit avec –ph– et non avec –f-.

Radical Sens Exemple
-chrono- Temps Chronomètre
-graph- Écrire Géographie
-hippo- Cheval Hippodrome
-phil- Qui aime Philanthrope
-phob- Qui déteste Phobie