Le littoral de l’île de beauté garde les traces d’une histoire particulière. Celle de l’exode de plusieurs centaines de Grecs, et de durs sacrifices.  Cargèse doit en fait son existence à la première migration grecque en Corse en 1676. Ces grecs étaient des « maïnotes » originaires de la presqu’île de Morée dans le Péloponnèse . Ils avaient été écrasés par les Turcs en 1669 après une résistance devenue légendaire. Leurs démarches avec la République de Gênes dont la Corse était à l’époque une sorte de protectorat remontent à 1663. La petite colonie grecque débarque à Gênes le 1er Janvier 1676 et, conformément aux accords très précis conclus avec le Sénat de Gênes, s’installa à Paomia, petit village proche de la pointe de Cargèse.

En 1731, les Corses se soulèvent contre Gênes. Les immigrés grecs ayant refusé de se rallier à l’insurrection sont chassés de Paomia qui est incendiée. Les hommes réussiront à faire embarquer leurs familles pour Ajaccio qu’ils rejoignent après un dernier combat près de la Tour d’Omignia que l’on peut voir de la plage du Péro, tout près, au nord de Cargèse. Les Grecs restèrent à Ajaccio, plus ou moins bien acceptés au point de songer, un moment, à émigrer en Espagne. En 1769 la Corse devient française. Le Comte de Marbeuf qui allait désormais jouer un rôle essentiel les en dissuada.

Le 25 Septembre 1773 un projet fut élaboré et adopté prévoyant, compte tenu de l’importance et de la composition des familles grecques, la construction du village de Cargèse aux frais du Roi. Les Grecs s’y installent à partir de Mai 1775 et une période relativement calme et prospère commence sous l’égide de Marbeuf et l’autorité du capitaine Georges Stephanopoli qui s’avéra être un administrateur exemplaire.

Si l’histoire de  Cargèse  vous intéresse on vous propose quelques articles ..

Xanthopoulos Th. La colonie grecque catholique de Cargèse en Corse. In: Échos d’Orient, tome 5, n°1, 1901. pp. 33-39;
doi : https://doi.org/10.3406/rebyz.1901.3379
https://www.persee.fr/doc/rebyz_1146-9447_1901_num_5_1_3379

Comnène Marie-Anne. Cargèse. Une colonie grecque en Corse. In: Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°2, juin 1959.pp. 216-239;doi : https://doi.org/10.3406/bude.1959.3855https://www.persee.fr/doc/bude_0004-5527_1959_num_1_2_3855

Coppolani Jean. Cargèse. Essai sur la géographie humaine d’un village corse. In: Revue de géographie alpine, tome 37, n°1, 1949. pp. 71-108.DOI : https://doi.org/10.3406/rga.1949.5457

Pomponi Francis. Une colonie grecque en Corse au XVIIe siècle. In: Cahiers de la Méditerranée : série spéciale, n°2, 1, 1974. Les migrations dans les pays méditerranéens au XVIIIème et au début du XIXème. Actes des journées d’études Bendor 6 et 7 avril 1973. pp. 92-133.