NOSTOS raconte l’odyssée contemporaine de trois jeunes grecs à la fois portés et écrasés par un héritage prestigieux, qui font face à une crise de la modernité.

En Grèce : une tragédie moderne se joue. Chassés par la crise, Giorgos et Anna sont partis tenter leur chance à l’étranger. Mais, comme Ulysse, le héros antique, le nostos, le retour, les hante. Dimitris a décidé, quant à lui, de retrouver sa terre. Il est entré « en résistance » pour défendre sa patrie. Mais la Grèce est-elle encore un pays où l’on peut revenir ?

“Ces caïques auxquels on faisait mal”: une exposition inspirée de l’extinction des petits bateaux de pêche en Grèce. Les petits bateaux de pêche en bois, couramment appelés “caïques (καΐκια)”, font partie constituante de la tradition et économie maritime grecque. Cependant, depuis les années 1990, suite à des politiques européennes pour la limitation des pratiques de pêche, des mesures de motivation économique ont été mises en place pour limiter graduellement la taille des flottes de pêche en Europe. Ainsi, l’impact de ces politiques en Grèce est considérable, conduisant chaque année beaucoup de propriétaires à détruire leurs caïques pour obtenir la subvention accordée dans ces cas. En ce moment, l’exposition est accueillie à Nafplio jusqu’à mi-avril.

A lire aussi….

Grèce : le tourisme, une ressource à préserver

Quelque 32 millions de voyageurs sont venus en Grèce en 2018, soit 2 millions de plus par rapport à l’année précédente. Deuxième ressource économique du pays derrière la marine marchande, le tourisme est aussi le premier employeur du pays : selon le ministère du tourisme, huit emplois sur dix créés en 2017 l’ont été dans ce secteur.