En rébellion contre le monde ambiant, l’univers du rébétiko, très codifié et cohérent, oppose la joie de la musique et de la danse aux malheurs d’une société inacceptable d’exploitation de l’homme par l’homme.
Découvrez ce blues viscéral qui, dans les années 20, s’est répandu comme une traînée de poudre dans les fumeries de haschich, les prisons et les bas-fonds du Pirée et d’Athènes – et notamment parmi les innombrables réfugiés de la «Grande Catastrophe», ces Grecs d’Asie Mineure qui durent s’exiler en 1923 après la défaite contre l’armée turque.

A lire aussi…..

Athènes. Le “petit Paris d’Athènes”, un festival centré sur le théâtre qui se tient dans des quartiers “dégradés” de la capitale
portant des noms français, est organisé pour une deuxième année du 9 au 19 octobre.
Cette fois, le festival invite les artistes à tirer leur inspiration de la période qui va “de la Belle Époque à la Première Guerre mondiale” à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre. Conçu dans le but de redonner vie aux quartiers anciens du triangle Omonia / place Karaiskaki / station Larissis, le “petit Paris” accueillera plus de 500 artistes qui présenteront,
entre autres, des performances artistiques et théâtrales, des concerts et des expositions de photos.