Alekos Kondopoulos fut l’un des tous premiers artistes qui introduisirent, à partir de 1951, la peinture abstraite en Grèce. L’art d’Alekos Kondopoulos puise aux sources poétiques du rêve, à travers un expressionnisme chromatique de la réalité.

Conférence de Chryssoula Dutheil qui abordera la vie et l’œuvre dAlekos KONDOPOULOS qui compte parmi mes plus grands créateurs grecs du 20e siècle.

Samedi 27 avril 2013  à 17h30

Amphithéâtre de l’Espace des Associations , 12 ter place Garibaldi 06300, tél 04.97.13.41.71

Le documentaire Alekos Kondopoulos: Déchiffrage a été projeté

Né en 1904 à Lamia, il peint dès l’enfance, étudie à l’Ecole supérieure des Beaux Arts à Athènes ainsi qu’à Paris de 1930 à 1937. Il revient à Athènes, prend part à plusieurs expositions et travaille comme artiste attaché au Musée archéologique d’Athènes. Il est mort le 13 Août 1975.

Sans oublier son œuvre littéraire et poétique, Alekos Kondopoulos fut un chercheur profondément préoccupé des problèmes esthétiques et symboliques de la peinture où les tendances figuratives et non figuratives s’exprimèrent à valeur égale. Merveilleux dessinateur, pour lui « jamais l’art n’a eu pour objet de représenter la nature mais plutôt ce qui existe en l’homme : impression,…élan., espoirs…sensations conceptions et création du monde ».

Alekos Kondopoulos n’a pas seulement servi l’art. Avec sa femme Marcelle, il a aussi énormément contribué au développement culturel et artistique de la Grèce par d’importantes donations.

Pinacothèque Municipale de Lamia « Alekos Kondopoulos »

La pinacothèque a été créée en 1984. Elle abrite la donation de 144 tableaux et dessins du peintre ainsi qu’une collection unique de céramiques. Cette importante collection permet d’avoir un aperçu du chemin artistique du peintre depuis ses premières œuvres jusqu’à sa maturité.

Bibliothèque municipale d’Agia Paraskevi et Musée d’Alekos Kondopoulos

Ils cohabitent dans un bâtiment situé à Agia Paraskevie dans une rue qui porte le nom de l’artiste. La maison du peintre où il a passé les dernières années de sa vie a été donnée à la ville par sa veuve Marcelle pour abriter le musée et la bibliothèque que la municipalité a construits.

Avec ses deux annexes, la bibliothèque offre gratuitement aux habitants une importante collection d’ouvrages et de périodiques.

Le musée donne un aperçu de l’atelier de l’artiste et de ses affaires personnelles ainsi que de ses œuvres

Enfin, une donation de ses ouvres à la Pinacothèque nationale de Grèce a contribué à l’enrichissement du  musée national qui a vu le jour à Athènes en 1900.

  Un  film

Un film sur le peintre