Noël est une fête familiale célébrée de manière assez uniforme sur l’ensemble de la planète… Père Noël, illuminations, cadeaux… Toutefois, malgré les ressemblances, les pays ont conservé des traditions qui leur sont propres.

Drosoula Tsalta – Pistoli, professeur de lettres, donnera une conférence sur le thème:

NOUVEL AN :  traditions grecques et européennes telles qu’elles se sont développées au fil des siècles

le Jeudi 7 décembre 2006

au cours de laquelle elle abordera  les origines multiples et complexes des différentes traditions.

Espace Magnan,  31 rue Louis Coppet, 06000 Nice

Dans le cadre de cet événement, vous dégusterez des spécialités culinaires grecques.

Traditions grecques


La veille de Noël (en grec : Χριστούγεννα/Khristoúyenna) les enfants sortent dans les rues, et vont de porte à porte en chantant les kalandes (Κάλαντα/Kálanda), accompagnés d’un triangle. Il était de coutume qu’ils aient avec eux une maquette d’un bateau ou d’une église qu’ils auraient fabriquée spécialement à cette occasion. Les gens les récompensent en leur offrant des gâteaux (des kourabiés et des mélomakaronas) et de petites sommes d’argent.

La croyance populaire dit que comme pendant les douze jours qui séparent Noël de l’Épiphanie, le Christ et les eaux ne sont pas baptisés ; les lutins ou gnomes (en grec : καλικάντζαροι/kalikándzari) sortent de sous la terre. Ils y restent cachés pendant toute l’année sciant le tronc de l’arbre qui tient en place la Terre, et aux alentours de Noël – quand l’arbre ne tient plus qu’à une branche – ils sentent les odeurs des biscuits et autres gâteaux et abandonnent tout pour sortir et faire des farces et des bêtises dans les maisons. Il est dit qu’ils ont peur du feu et horreur de l’ail. Les lutins resteront sur Terre jusqu’à l’Épiphanie et une fois de retour sous terre ils retrouvent l’arbre intact et sont obligés de reprendre le travail jusqu’à l’année prochaine.

En Grèce, le père Noël porte le surnom d’« Άγιος Βασίλης » (Áyios Vasílis) (en référence à Basile de Césarée, connu en Grèce pour ses œuvres de bienfaisance) ; il distribue les cadeaux aux enfants le jour du Nouvel An. La veille de Noël, a lieu un réveillon en famille ou entre amis, sur le modèle occidental. Le sapin de Noël est lui aussi entré dans les mœurs grecques. Source Wikipédia